La vitamine B2 ou riboflavine

vitamin-b2-source.jpg

La vitamine B2, aussi appelée riboflavine est une vitamine hydrosoluble sensible à l'air et à la lumière. Elle peut être synthétisée par le corps, mas en quantité insuffisante, et n'est pas stockée, il faut donc l'apporter tous les jours par l'alimentation

 

C’est une vitamine hydrosoluble, mais sa solubilité dans l’eau n'est cependant pas très bonne. Elle est résistante à la chaleur et supporte bien la cuisson puisqu’elle ne fond pas et n'est détruite que vers 285°.

Elle supporte également bien la congélation, mais par contre sa décomposition est accélérée par la lumière, les rayons UV . Pour cette raison, la vitamine B2 doit être conservée en flacon étanche, à l’abri de la lumière.

Elle est synthétisée chez l’homme par la flore intestinale, mais la quantité produite par celle-ci étant insuffisante pour couvrir les besoins quotidiens de l’organisme, il est donc indispensable d’en consommer régulièrement par le biais de l’alimentation et/ou de la supplémentation.

Elle est facilement absorbée au niveau de l’intestin grêle, puis elle est largement distribuée dans les tissus, mais est peu stockée. L’excédent en vitamine B2 est éliminé dans les urines (qu’il colore en jaune), en partie sous forme de métabolites.

Propriétés de la vitamine B2 :


- La vitamine B2 joue un rôle dans le métabolisme général des glucides, des lipides et des protéines provenant de l’alimentation, permettant ainsi la production d’énergie.

- Elle est présente dans l’organisme sous forme de deux coenzymes : la FAD (la flavine adénine dinucléotide) et la FMN (la flavine mononucléotide), qui agissent toutes les deux comme accepteurs d’hydrogène. Leur action conjointe avec une enzyme permet l’oxydation du glucose et ainsi, la libération d’énergie.

- La vitamine B2 a donc un rôle dans les mécanismes de respiration cellulaire, un ensemble de réactions au cours desquelles des combustibles alimentaires sont dégradés à l’intérieur des cellules.

- C’est également un composant des acides aminés.

- Elle se trouve à l’état naturel dans de nombreux organes. En particulier dans la rétine où elle intervient dans le phénomène de la vision et favorise notamment la vue dans la semi-obscurité.

- Elle assure la croissance des plus jeunes.

- Elle a un rôle prépondérant dans la santé de la peau, des cheveux (action sur l’élasticité et la résistance de la kératine) et des ongles.

- La vitamine B2 augmente la résistance de l’organisme au froid.

- Elle est indispensable dans le fonctionnement nerveux et est essentiel au bon fonctionnement du cerveau.

 

  • Besoins quotidiens en vitamine B2


Les AJR en vitamine B2 sont de 1,6mg par jour pour un adulte. Les besoins quotidiens sont variables selon l'état physiologique : les femmes enceintes et les sportifs ont besoin de davantage de vitamine B2, de même que les alcooliques.



Les AJR de vitamine B2 pour un adulte sont de l’ordre de 1,6 mg par jour.

Les besoins augmentent chez les femmes enceintes et allaitant. Attention, une carence d’apport pendant la grossesse augmentent le risque de malformation chez l’enfant. Cependant, même si des quantités suffisantes sont nécessaires durant ces deux périodes, il faut éviter des doses excessives

Chez le nourrisson, les besoins sont satisfaits par le lait maternel.

Les besoins en vitamine B2 sont également accrus chez les alcooliques chroniques et mais aussi de façon très importante chez les sportifs.

Age / état / activité AJR en vitamine B2
De la naissance à 1an 0,4 à 0,6 mg
De 1 à 3 ans 0,8 à 1,2 mg
De 3 ans à 15 ans 0,8 à 1,4 mg
Femmes 1,5 mg
Hommes 1,6 mg
Femmes enceintes 1,6 mg
Femmes allaitant 1,8 mg
Personne âgées 1,6 mg
Sportifs (pratique intensive) 25 à 50 mg



Les carnce en B2 sont très rares, car les besoins sont faibles et de nombreux aliments sont riches en B2, ce qui permet de compléter facilement la synthèse réalisée par le corps.

  • Aliments riches en vitamine B2


Les sources alimentaires en vitamine B2 sont nombreuses. Les aliments les plus riches en vitamine B2 sont la levure de bière, le soja, les abats, les germes de blé et la viande de porc.



La vitamine B2 est présente dans de nombreux aliments, d’origine animale comme végétale.

On la retrouve dans les abats (foie, rognons, cœur d’animaux), la viande (bœuf, porc), la volaille, les produits laitiers, le blanc d’ œufs, le poisson.
Mais également dans la levure de bière, le soja, les céréales complètes, certains végétaux (épinards, carottes, laitues, champignons, brocolis, avocats,…), certaines légumineuses (lentilles, pois chiches, flageolets..), certains fruits secs, des graines (sésame, tournesol).

La principale source de vitamine B2 dans notre alimentation est cependant le lait.

Aliment riche en vitamine B2 Teneur en B2
Levure de bière sèche (100g) 6,4 mg
Levure alimentaire (100g) 4,4 mg
Soja (100g) 2,6 mg
Foie de veau ou bœuf cuit (100g) 2,4 mg
Rognon de veau ou bœuf cuit (100g) 2,4 mg
Germe de blé (100g) 1,6 mg
Porc (100g) 1,6 mg
Cœur de veau ou bœuf cuit (100g) 0,8 mg
Concombre (100g) 0,6 mg
Céréales type All Bran (30g) 0,5 mg
Œufs de poule (2) 0,5 mg
Lait écrémé frais (200ml) 0,4 mg
Fromage blanc écrémé (125g) 0,4 mg
Camembert 45% et brie (30g) 0,3 mg
Lentilles sèches (100g) 0,3 mg
Maquereau, limande, merlan…(150g) 0,3 mg
Laitue (100g) 0,22 mg
Noisettes, noix (30g) 0,20 mg
Hareng (100g) 0,20 mg
Céréales au blé complet type weetabix (2 portions) 0,18 mg

 

  • Carence et excès en vitamine B2


Une carence en vitamine B2, même si elle est rare, n'est pas sans désagréments. Un manque en riboflavine entraîne de nombreux problèmes de peau (sécheresse notamment), troubles oculaires et plus globalement une grande fatigue



La carence et l'excès en vitamines B2 sont très rares.

  • Carence en vitamine b2 :


La carence en riboflavine est nommée « ariboflavinose ».

L’avitaminose B2 est un cas plutôt exceptionnel, l’organisme humain en synthétisant une bonne partie au moyen de sa flore intestinale.

Les rares carences en vitamine B2 sont en règle générale la conséquence d’une augmentation des besoins(essentiellement les sportifs), d’un défaut d’absorption intestinale liée à des troubles digestifs, d’une résorption incomplète ou d’une destruction intermédiaire….Mais sont rarement dues à un apport alimentaire insuffisant, étant donné que c’est une des vitamines les plus répandues dans la nature.

La carence en vitamine B2 se traduit par :


- Des manifestations cutanées : chéilite ( =i nflammation des lèvres : les lèvres sont rouges, oedématiées, sèches, fissurées, parfois suintantes… elles se desquament en permanence et peuvent devenir croûteuses) ; perlèche (fissures aux commissures des lèvres) ; dermatites ; séborrhée faciale accompagnée d’une desquamation fine du visage et de croûtelles autour des narines ; les ongles et les cheveux deviennent ternes et cassants.

- Des atteintes des muqueuses : glossite ( = inflammation de la langue qui devient rouge violacée et lisse) ; stomatite (inflammation de la muqueuse buccale) ; lésions des muqueuses anales et vaginales.

- Des manifestations oculaires : irritation oculaire avec diminution de l’acuité visuelle ; conjonctivite ; kératite (inflammation de la cornée) accompagnée souvent d’une vascularisation de la cornée ; troubles de l’accommodation ; héméralopie (perte de la vision de nuit) ; photophobie (sensibilité excessive et douloureuse à la lumière) ; cataracte…

- Des manifestations digestives : entérite.

- Un manque de tonus.

- Des crampes musculaires.

Dans le cas de prophylaxie ou de traitement de carence en vitamine B2, la posologie adéquate est de l’ordre de 10 à 30 mg par jour pour un adulte.

Le déficit en vitamine B2 est rarement isolé et est au contraire fréquemment associé avec un déficit en B1 et B3. Ainsi, en pratique, la riboflavine est peu prescrite seule mais le plus souvent en association avec d’autres vitamines B, sous forme de complexe.

  • Excès en vitamine B2 :


Il n’existe pas de surdosage en vitamine B2 puisqu’elle est peu stockée même en cas d’excès d’apport et que l’excédent est éliminé dans les urines.

Il n’y a pas vraiment de problèmes d'excès connus même avec des doses très importantes. On recense surtout des cas de démangeaisons, de nausées et d’engourdissements.

 

  • Surveillance des apports en vitamine B2


Suivant votre état de santé ou votre activité physique, les besoins en vitamine B2 du corps peuvent être plus importants, ou les dépenses plus grandes. Chez ces personnes (sportifs, femmes enceintes, diabétique, fumeurs, ...) il est important de surveiller les apports en vitamine B2



Chez certaines personnes tel que:

- Chez les sportifs : un apport conséquent est vivement recommandé ne serait-ce que pour leur rôle dans la production d’énergie.

- Chez la femme enceinte (car une carence durant la grossesse augmente les risques de malformation de l’enfant), et chez la femme allaitant (parce que c’est le lait maternel qui fournit ses AJR en vitamine B2 au nourrisson) : des quantités d’apport suffisants sont donc nécessaires pendant la grossesse et l’allaitement, mais il faut éviter des doses excessives.

- Lors d’affections pouvant augmenter les besoins en vitamine B2 : chez l’alcoolique chronique (la riboflavine étant détruite par l’alcool) ; chez les personnes présentant un défaut d’absorption lié à une maladie intestinale ; chez les personnes manifestant un excès d’élimination suite à un dysfonctionnement organique tel qu’une diarrhée ; chez les sujets ayant une maladie du foie ou ayant subi une résection chirurgicale de l’estomac…..

- Chez les personnes âgées.

- Lors de la prise conjointe de certains médicaments pouvant accroître les besoins en vitamine B2 : des neuroleptiques dérivés de la phénothiazine, les antidépresseurs tricycliques, les laxatifs utilisés d’une manière prolongée, les contraceptifs oraux….

- Chez les végétariens ou chez les individus dont l’alimentation est de manière générale dépourvue de viande, de poissons, d’œufs et surtout de produits laitiers (essentiellement le lait).

- Si prise excessive de thé, de café ou de produits épicés car ils peuvent alors irriter l’appareil digestif de manière importante et gêner l’assimilation des nutriments essentiels dont fait partie la vitamine B2.

- Chez les diabétiques.

- Chez les fumeurs .

- Chez le nourrisson nourri au lait maternisé exclusivement.

- Chez les convalescents.

Attention : un manque de B2 peut favoriser le développement de lésions pré-cancéreuses de l’œsophage, notamment chez l’alcoolique chronique.

  • Conseils et indications thérapeutiques


Quelques conseils complémentaires sur l'utilisation de la vitamine B2, ainsi que sur ses indications thérapeutiques, c'est-à-dire les cas où votre médecin peut vous prescrire de la vitamine B2 pour soigner un trouble.



Pour utiliser au mieux cette vitamine, ces derniers conseils peuvent vous être utiles.

Quelques conseils et informations complémentaires :

L’efficacité de la vitamine B2 est renforcée lorsqu’elle est associée dans les compléments alimentaires avec d’autres vitamines du groupe B, ainsi qu’avec le Magnésium.

Comme c’est le cas pour les autres vitamines du groupe B, les compléments alimentaires à base de vitamine B2 (ex : la béflavine) sont mieux absorbés lorsqu’on les prend au cours d’un repas.

Chez la femme, la vitamine B2 contribue à l’utilisation du fer

Il est à signaler que des recherches sont menées dans la prévention de la migraine… mais il faudrait de fortes doses. A suivre dans l’avenir !

La vitamine B2 est utilisée comme colorant alimentaire jaune sous le numéro E101.

Indications thérapeutiques de la vitamine B2 :

La vitamine B2 peut être prescrite par votre médecin dans les cas suivants, en cas de carence :

- Affections des yeux : conjonctivite, vascularisation de la cornée, troubles de l’accommodation, héméralopie (perte de la vision de nuit), prévention de la cataracte.

- Affections de la peau : chéilite (inflammation des lèvres), perlèche (fissure des commissures labiales), stomatite, séborrhée faciale, dystrophie des ongles.

- Affections gastro-intestinales : entérites chroniques.

- Troubles généraux : crampes musculaires, migraines, augmentation insuffisante de poids chez l’enfant, asthénie.